Archives par étiquette : papier journal

Trois techniques pour rendre son chiot propre

Trois techniques pour rendre son chiot propreVous venez d’adopter un chiot, et souhaitez dès maintenant entreprendre son éducation en commençant par ce qui vous semble le plus urgent : la propreté. Vous avez raison, car cette partie du dressage d’un chien ne devrait jamais être négligée. Plus vous attendrez, et plus cet apprentissage sera difficile.

Il existe différentes techniques pour rendre un chiot propre, issues du « bon sens » populaire ou encore de différentes techniques d’éducation canine. Certaines sont positives, d’autres brutales ; certaines sont efficaces, et d’autres totalement contre-productives !

Dans cet article, nous allons passer en revue un certain nombre d’entre elles, pour vous aider à y voir plus clair et fuir comme la peste certains « conseils » que vous trouvez à droite à gauche sur le web.

Technique n°1 : Lui mettre le nez dans ses déjections

C’est sans doute le « conseil » le plus rabâché concernant la propreté du chiot. Or, il est complètement contre-productif, pour deux raisons.

Ecraser le museau de votre chien dans ses excréments n'est pas une bonne idée !Premièrement, votre chien ne fera pas le rapport entre ses déjections, votre colère, et le fait que vous lui mettiez le nez dedans. Votre chien ne comprendra pas que vous êtes énervé à cause d’un événement qui s’est produit dans le passé. Il pensera que vous êtes en colère à cause de ce qu’il était en train de faire au moment où vous avez trouvé sa crotte. Donc, à moins que vous ne le preniez pile sur le fait, vous énerver, punir votre chien et lui écraser le nez dans ses déjections est totalement inutile.

Deuxièmement, vous n’êtes pas sans savoir que les chiens aiment à se renifler le derrière. Ils utilisent leurs urines pour marquer leur territoire et… ils aiment l’odeur de leur caca ! Certains chiots exhibent même des comportements de coprophagie (ils mangent leurs propres déjections). En lui écrasant le museau dans ses excréments, vous n’êtes pas loin de lui faire subir une expérience très agréable.

Pour ces deux raisons, convenons-en : il n’est pas avantageux d’employer cette technique pour rendre propre un chien !

Technique n°2 : Le papier journal

Technique n°2 : Le papier journal pour la propreté du chiotCette technique et ses dérivés (tapis de propreté, etc.) paraissent une bonne technique… du moins de prime abord. Elles consistent à apprendre à votre chien à faire ses besoins dans un coin de votre maison ou appartement, sur du papier journal.

Dans certains cas, cette méthode peut avoir certains avantages. Notamment lorsqu’on vit en appartement et que le chien est laissé à lui-même pendant des journées entières. Cependant, elle possède des inconvénients qui interdisent de la recommander à quiconque n’y est pas absolument contraint.

Pourquoi cette méthode n’est-elle pas idéale ? Parce qu’elle enseigne à votre chiot qu’il peut faire ses besoins à l’intérieur de votre maison. Et le gros problème, c’est qu’il en gardera l’habitude. A l’âge adulte, alors qu’il pourrait très bien se retenir pendant des heures, il préférera aller ce soulager dans ce coin de votre maison plutôt que de vous attendre pour sortir faire ses besoins dehors.

L’éducation à la propreté par les papiers journaux n’est pas la solution la plus efficace pour avoir un chiot qui sait se retenir et attend qu’on le sorte pour se soulager. De plus, en lui attribuant des toilettes au sein de votre maison ou appartement, vous vous doutez bien qu’il y aura en permanence une odeur à cet endroit-là (ce qui n’est certainement pas agréable !).

Technique n°3 : L’éducation au panier

La troisième technique qu’il faut évoquer ici, c’est l’éducation au panier de votre chiot. Cette technique d’apprentissage se base sur le comportement naturel des chiens qui sont, de manière innée, respectent la propreté de leur tanière (les chiens n’aiment pas dormir dans leurs déjections, pas plus que les humains !).

Technique recommandée : L'éducation au panier pour la propreté de votre chiotEn quoi consiste cette technique d’éducation à la propreté ? Tout simplement à empêcher votre chiot de faire ses besoins lorsqu’il se trouve à l’intérieur de votre maison, et à le récompenser lorsqu’il fait ses besoins dehors. Cette phase de récompense est particulièrement importante pour établir une relation amicale et positive avec votre chien, plutôt qu’essayer de le punir lorsqu’il se comporte mal.

Ce processus d’apprentissage de la propreté demande néanmoins une certaine organisation (en fonction de l’âge et du poids du chiot, de l’horaire des repas, de la fréquence des sorties, des techniques particulières de renforcement positif, etc.) pour obtenir les résultats recherchés le plus rapidement possible. Pour cette raison, nous vous conseillons d’opter pour une méthode éprouvée, telle que celle de Frank Berthelot.

Ces trois techniques les plus populaires sont loin de se valoir les unes les autres. Avec nos conseils, nous espérons néanmoins que vous avez désormais une meilleure idée de comment rendre propre un chiot !