Archives de catégorie : Races de chiens

L’apprentissage de la propreté chez le berger allemand

La propreté chez le chiot berger allemandLes chiots bergers allemands sont aussi mignons que les chiens adultes de cette race sont beaux et élégants. En plus d’être un compagnon intelligent, ce chien fait partie des plus faciles à dresser qui soit. Apprendre la propreté à votre chiot berger allemand ne devrait donc pas être un problème. Mais encore faut-il savoir par où et par quoi commencer…

Pour commencer, il faut se demander s’il existe des spécificités à l’éducation à la propreté d’un berger allemand… Ce chien aurait-il une façon différente de celle des autres chiens ? La réponse est claire : non, ce n’est pas le cas. En revanche, il faut savoir que, de par son aspect imposant, ses muscles, membres et organes plus grands, il aura aussi un système digestif plus imposant.

Autrement dit, votre chiot mange plus qu’un chien de petite taille. De par là même, ses déjections seront plus importantes que celle d’un yorkshire par exemple. Ceci implique autre chose, au niveau du temps nécessaire à la digestion. Votre chien fera moins souvent ses besoins. Il n’est pas possible de vous donner un temps exact, car cela dépend de l’âge de votre chien et de ses caractéristiques individuelles. Mais voici ce que vous pouvez faire dans un premier temps : calculez le temps nécessaire pour que les aliments ingérés « ressortent ». C’est sur ce calcul que vous pourrez prévoir quand le sortir pour l’emmener faire ses besoins.

Cette première technique n’est que le tout début d’un processus naturel en 5 étapes que vous pouvez appliquer avec votre chiot berger allemand dès aujourd’hui. Pour cela, rendez-vous sur cette page pour découvrir la méthode de Frank Berthelot.

Apprendre la propreté à un chiot Golden Retriever

La propreté du chiot golden retrieverLes Golden Retriever sont sans doute une des races de chiens parmi les plus adorables. Gentil, mignon, votre chiot à tout pour plaire… si ce n’était qu’il n’est pas encore propre et qu’il vous faut remédier à ce problème au plus vite ! Pour vous y aider, nous allons dans cet article, nous allons nous intéresser aux spécificités de l’apprentissage de la propreté chez le chiot Golden Retriever.

En quoi l’éducation à la propreté d’un Golden Retriever est-elle différente de celle d’un yorkshire (par exemple) ? Il faut prendre plusieurs choses en considération. Premièrement, la taille de votre chiot, qui dépend de sa race. Il a un estomac plus grand, une vessie plus large que celle d’un chien plus petit. Deuxièmement, et cela découle logiquement du premier point, il faut prendre en compte les quantités de nourriture que votre chiot peut absorber. Troisièmement, il faut donc calculer et prévoir combien de temps la digestion prendra à votre chiot.

Une fois que vous connaissez ces différentes données, qui sont particulières votre chien et à son âge, vous vous rendrez compte que l’apprentissage de la propreté chez le golden retriever est parfaitement similaire à celle des autres chiens !

Pour en savoir plus sur les techniques les plus efficaces pour régler le problème de propreté de votre chiot, nous vous invitons à consulter la méthode qui est présentée à la fin de cet article.

La propreté chez le chiot bouledogue français

La propreté chez le chiot bouledogue françaisLe bouledogue français est une race de chien qui a su gagner l’affection de beaucoup de personnes, que ce soit en France ou à l’étranger. Vous avez sans doute vous aussi eu ce coup de cœur décisif et décidé de sauter le pas en adoptant un de ces magnifiques chiens. Mais aujourd’hui, une fois passé l’émerveillement initial, vous vous retrouvez confronté à un problème que vous aimeriez résoudre au plus vite : sa propreté !

Apprendre la propreté à votre chiot ne devrait cependant pas être très compliqué. Les bouledogues français sont connus pour avoir de bonnes capacités d’apprentissage. Si, de votre côté, vous appliquez la bonne technique, votre problème sera réglé en seulement quelques semaines. Mais, justement, quelle technique appliquer ?

Pour choisir la meilleure méthode, il faut prendre en compte plusieurs éléments, notamment la taille de votre chien. Le bouledogue français rentre dans la catégorie des races de chiens de taille moyenne. Ni trop grand, ni trop petit, il constitue un bon candidat pour plusieurs techniques d’éducation à la propreté. Pour en savoir plus sur ces différentes techniques, voici un article qui pourra vous aider à faire un choix : Trois techniques pour rendre votre chiot propre

Comment apprendre la propreté à votre yorkshire

La propreté chez les chiots yorkshireLes yorkshires sont de petits chiens et, quand ils ne sont pas encore propres, on pourrait penser que les dégâts occasionnés sont moindres que chez les races de chiens plus imposantes. Néanmoins, si vous êtes l’heureux maître (ou l’heureuse maîtresse) d’un ou de plusieurs chiots Yorkshire, vous savez que cela n’enlève rien à l’agacement que les « accidents » de votre chien peut provoquer…

C’est pourquoi nous allons voir ici les spécificités de l’éducation à la propreté chez le chiot yorkshire. Pour cela, il faut tout d’abord s’intéresser à la taille et à l’âge de votre chien. Si vous tentez de lui apprendre la propreté avant qu’il ait atteint l’âge de 3 mois, vous vous y prenez trop tôt. C’est entre 3 et 5 mois que doit être réalisé cet apprentissage. Avant cela, votre chiot n’aura pas un contrôle assez précis des muscles qui jouent dans la défécation et le fait d’uriner.

Concernant la taille de votre chien, celle-ci induit plusieurs choses : votre chien mangera des quantités relativement réduites, mais ces quantités seront également plus vite digérées… et plus vite rejetées ! La première chose à faire pour bien éduquer votre chien à la propreté, c’est donc de calculer le temps qui s’écoule entre le moment où votre chiot mange et le moment où il doit faire ses besoins. C’est à partir de cela que vous pourrez prévoir quand le sortir.

Enfin, sachant qu’il existe différentes méthodes d’éducation à la propreté, quelle est celle qui convient le mieux à un Yorkshire ? On peut l’affirmer sans hésitation : ce n’est pas celle des papiers journaux mais bien celle de l’éducation au panier. Pour découvrir une méthode dédiée à cet apprentissage particulier, nous vous invitons à consulter le livre suivant : « Apprenez la propreté à votre chiot en 5 étapes faciles« .

La propreté du chiot chez le labrador

La propreté du chiot chez le labradorVous venez d’adopter un magnifique petit labrador et vous commencez à peine son éducation… Le seul problème, c’est que pour l’instant, il n’est pas propre ; c’est même tout le contraire. Votre chiot labrador fait ses besoins partout, il attend d’être rentré à la maison pour faire pipi, il semble ne rien comprendre de ce que vous voulez lui apprendre.

Pour prendre en main l’éducation à la propreté du chiot labrador, voici les articles que nous vous conseillons de lire : La propreté du chiot : comment s’y prendre ? et 3 techniques pour rendre un chiot propre.

Ce qu’il faut comprendre, c’est que, quelle que soit la race de votre chien, les principes d’éducation à la propreté restent les mêmes. Que votre chiot soit un épagneul breton, un chihuahua, un berger allemand, un yorkshire, un shih tzu, un bouvier bernois, un golden retriever, un bouledogue français ou un carlin, il n’en reste pas moins un chien comme les autres.

La seule chose qui changera dans son éducation c’est qu’un labrador, par sa taille assez grande, mangera des quantités plus importantes qu’un chihuahua par exemple, qu’il boira des quantités plus importantes, et que le temps qu’il prendra pour digérer les aliments sera plus long. La différence la plus sensible par rapport à un petit chien se trouve dans le timing avec lequel vous le nourrissez et vous le sortez pour faire ses besoins.

Pour prendre en main l’éducation à la propreté de votre chiot labrador dès aujourd’hui, voici l’ouvrage qui vous explique et vous accompagne pas-à-pas jusqu’à l’obtention des résultats désirés : Apprenez la propreté à votre chiot Labrador en 5 étapes faciles.